top of page

CIERŃ – The Emperor Rx


Post-Punk / Goth-Punk – Allemagne

Bat-Cave Productions – 2022


On l’attendait depuis la parution en 2020 du EP The Box, puis en mars 2022 d’un 2 titres annonçant l’arrivée de l’album quelques mois plus tard. C’est en Mai 2022 que la bombe nucléaire allemande The Emperor Rx frappa avec une force titanesque pour démolir nos chaînes stéréos. Pur joyau mélangeant Post-Punk, Anarcho-Punk, Goth-Rock et Batcave, ce premier album est un délice absolu que tout un chacun devrait expérimenter.

Menés par une voix féminine des plus charismatiques rappelant à la fois Belgrado et Siouxsie, les titres s’enchaînent sans que notre attention ne se relâche une seconde. C’est la magie de la musique de Cierń, elle captive instantanément et ne perd ensuite plus une once d’intensité.

Les lignes rythmiques variées et parfaitement cohérentes permettent aux morceaux de se baser sur une assise inébranlable, avec un son de basse tonitruant et mélodique à la fois (une prouesse d’ailleurs). Les lignes mélodiques des guitares et du chant ont donc toute latitude pour agripper l’auditoire et le retenir sans effort.

On a droit à des choses assez dark comme le très bon « Bloody Rites » et « Glass Houses », ou à des titres plus punks (« Persephone », « Virus Sectio ») et enfin des compositions plus mélodiques et planantes à l’image de l’incroyable « Shadows » dont l’ambiance reste gravé dans votre cerveau de manière indélébile.

La musique de Ciérn ne comporte pas de défaut, et pourtant, elle ne sonne pas comme une production insipide et « trop propre », au contraire, le son charnel et organique a tôt fait de nous renseigner sur l’orientation esthétique old-school du groupe allemand. Un choix très judicieux, car la musique de Cierń semble complètement taillée pour le live. Le moins, qu’on puisse dire, c’est que l’écoute de cet album donne immédiatement envie de voir ce que donne le groupe sur scène.

Une réussite totale et à tous les niveaux qui se déguste sans modération aucune.

Froidement recommandé !



115 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page