EXTRAÑA MISIÓN - Ensayos 1988


Dark Punk / Deathrock / Goth-Rock - Pérou

Cintas Taciturnas - 2022 (sortie originelle : 1988)


Mais, "quoi qu'est-ce ?" me direz vous. Ce n'est pas une sortie récente, cette review aurait plutôt sa place dans la rubrique "Mémoires" non ? Et bien non, car nous sommes face à une réédition totalement récente. En effet, le tout nouveau label chilien Cintas Taciturnas a eu l'excellente idée de rééditer cet enregistrement obscur d'un groupe originaire de Lima au Pérou : Extraña Misión.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cela fait un bien fou de se replonger dans un enregistrement aussi méconnu de la fin des années 80. Sans doute enregistré avec très peu de moyens à l'époque, j'ai du mal à savoir s'il s'agissait d'une démo ou d'un album. Toujours est-il que le son est "raw as fuck" et cela fait plaisir ! Les morceaux conservent d'autant plus de charme et d'impact. On ressent complètement le côté Do ItYourself et cette approche sied parfaitement aux titres mis en boîte par le groupe péruvien.

Le son de basse est l'élément le plus notable, l'instrument domine clairement les compositions et le mix et c'est tant mieux compte tenu de la qualité du jeu et de l'écriture des lignes. On est directement dans l'atmosphère dark rien qu'avec cet instrument. Ajoutez à cela des guitares tranchantes et incisives, plus, une voix deathrock chantée en espagnole avec panache et conviction et le tour est joué. La base létale d'ExtrañaMisión fonctionne. Les claviers et la boîte et les lignes rythmiques ajoutent la charpente atmosphérique, bien que le son soit assez imprécis par endroit et certaines lignes de clavier un peu redondantes, le travail d'écriture des cymbales et des bases rythmiques est bon, il convient parfaitement à ce style de morceaux.

Difficile de vous parler d'un morceau en particulier, tous sont vraiment bons et donnent envie de headbanger dès la première écoute. Mention spéciale quand même à "Sobre Las Respuestas", à mis chemin entre Joy Division et Siouxsie & The Banshees, parfaitement écrite et bien pensée, avec une ambiance funèbre à souhait.

Notons que 2 morceaux lives sont présents, ils ont été enregistrés en 1988 et le dernier : "Desesperanza" ne figurait pas sur la démo d'origine. Un bonus tout à fait appréciable qui permet de ressentir l'ambiance que pouvait retransmettre le groupe sur scène.

La réédition est disponible au format numérique ET en K7 pour seulement 7 dollars, ce qui est donné par rapport aux standards actuels.

Une véritable pépite obscure exhumée pour notre plus grand plaisir.

Recommandé !



31 vues0 commentaire