top of page

NÜRNBERG – Ahida


Coldwave / Synthwave – Biélorussie

Young & Cold Records – 2023


Se présentant sous la forme d’un « gros » EP, cette nouvelle offrande de l’excellent groupe Biélorusse a tout pour séduire à nouveau leur public pléthorique. Car oui, Nürnberg est un groupe qui a obtenu un certain succès depuis la sortie de leur 1er album (Skryvaj) en 2018. Succès mérité et qui risque de continuer avec ces 4 nouveaux titres sortis chez Young & Cold Records.

Attention, précision : le EP contient 8 pistes. 4 nouveaux titres + 3 versions instrumentales de ces mêmes morceaux (à l’exception de « Pačatak » qui n’a pas eu droit à sa version instru). Il ne s’agit donc pas d’un nouvel album mais bien d’un format court agrémenté de bonus.

Si vous êtes familiers avec le style très épuré et instinctif du groupe, vous serez peut-être un peux surpri·e·s de constater que les guitares sont quasiment aux abonnées absentes et sont remplacées par des claviers très synthwave aux sonorités électroniques prononcées. Un choix étonnant quand on connait les deux premiers albums du groupe qui faisaient la part belle à des lignes de guitare inspirées et particulièrement prenantes !

Pourtant il ne faudrait pas bouder ce Ahida car les titres sont très bien écrits (c’est d’ailleurs le point fort du disque) et bénéficient d’une production sérieuse et bien adaptée à leur style. On se laisse bercer sans déplaisir et l’atmosphère si spécifique du groupe est intacte. On a quand même le droit à une jolie ligne de guitare à la fin du titre « Maska » (sans doute celui que j’ai préféré) et de très bonnes rythmiques percutantes signées Nürnberg !

Une bonne production en attendant un nouvel album qu’on espère aussi bon que Skryvaj (2018) et Paharda (2020) qui étaient tous deux dotés d’une atmosphère et d’un style d’écriture personnels qu’on perd peut-être un peu avec ce Ahida (au demeurant fort convainquant).

Un pari osé mais remporté haut la main pour les Biélorusses.

À écouter.



9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page