top of page

DESENTERRADAS - Danzando En El Caos


Post-Punk / Deathrock – Espagne

Symphony Of Destruction – 2021


Aaahhh Symphny Of Destruction… Impossible de faire une chronique de l’album sans faire un petit aparté concernant le label breton spécialisé dans le vinyl et qui nous gratifie régulièrement de très bonnes sorties Post-Punk. Sachez que le label est surtout spécialisé dans le punk pur et dur au départ et qu’ils sortent régulièrement des prods démentielles.


Concernant l’album des Espagnoles (oui que des filles), c’est un très bon cru de Post-Punk / Deathrock, mais très très punk. Le groupe est basé à Mallorca (l’île de Majorque à l’est de l’Espagne), et autant vous dire directement que la musique n’évoque pas les palmiers et les cocktails arc-en-ciel.

D’entrée de jeu, les musiciennes envoient du Deathrock bourré d’énergie punk, ultra efficace, sombre et saturé. Une grosse tarte dans la tronche dès les premières mélodies de guitare au son tranchant comme une dague. C’est la bagarre tout du long de l’album. Les titres sont puissants et très punks, avec notamment des refrains scandés à plusieurs voix qui vous rentrent dans la tête et vous donnent envie de lever le poing très haut. L’instrument lead est pour moi la guitare ici. Elle détermine clairement la texture de Desenterradas avec ce son saturé très brut et ronflant. C’est un type de son inhabituel dans le deathrock et pourtant, cet élément à lui seul donne au groupe espagnol une identité très marquée et une vraie originalité. La section rythmique n’est pas en reste avec des lignes bien écrites, des rythmes cartons à mort avec même parfois des D-Beat (« Esa Herida ») ultra agressifs et énergiques. Enfin, le tout est drapé dans des lignes de clavier donnant un côté plus étrange, sombre et torturé qui rapproche vraiment la musique de Desenterradas du Deathrock.

Le titre « Vinculos Del Mal » vaut à lui seul l’écoute (et l’achat) de l’album. Cette composition aux sombres lignes de gratte et au refrain imparable est une bonne synthèse de la musique des Espagnoles. Il combine efficacement les éléments Punks, Post-Punk et Deathrock que le groupe mélange allègrement avec une aisance et un brio qui laisse rêveur.

La production de l’album pourra sembler un peu « demo » pour quelques personnes plus habituées à des prods léchées. Pour ma part, je considère que ce parti-pris est un avantage considérable, car il permet à la musique de Desenterradas de rester pure, raw et d’exprimer toute sa rage en restant très authentique.

Globalement, une véritable réussite et une production de choix pour qui aime (comme nous) son Post-Punk/Deathrock pur et punk à souhait.

Chaudement recommandé !



53 vues0 commentaire
bottom of page