top of page

Interview - THE SEARCH - 2023


The Search est un groupe assez particulier qui diffère un peu des canons habituels de Jeu D'Ombre. Pourtant leur approche spécifique du rock mélodique et de la dreampop (avec un côté synthwave sur certains albums) fait vraiment plaisir à entendre. Les albums se suivent et ne se ressemblent pas, preuve d'une créativité toujours bouillonnante et personnifiée par Razmig, le leader du groupe suédois. Nous avons voulu savoir ce qui se cachait derrière cette avalanche d'albums en allant à la rencontre des musiciens.

Propos recueillis par Xzvrey en 2023.



1/ Salut ! Comment allez-vous, que faite vous en ce moment ? Votre album « Extras » est sorti en février 2023. Quels sont les retours pour le moment ?

Hello ! Nous allons bien et profitons de l’été Suédois. Au niveau du groupe nous faisons quelques concerts et enregistrons quelques trucs en studio.



2/ Pourriez-vous présenter le groupe et le nouveau line-up s’il vous plaît ? Est-ce que Razmig demeure le seul membre fondateur du groupe ? Est-ce que le groupe de 1999 est très différent du The Search d’aujourd’hui ?

Bien sûr ! Razmig est le seul membre actif depuis le tout début du projet c’est vrai. Il a toujours été le chanteur et le seul compositeur. Le line up actuel se compose de : Johan (batterie) et Stephen (guitare) qui se sont joint au projet en 2020. Le petit nouveau c’est Måns ; il assure la basse depuis environ 6 mois.


En 1999, le groupe s’appelait Silverslut mais ce n’était finalement pas très différent car les chansons de Razmig ont toujours été centrales. Le son était plus cru (raw) en revanche, de plus, les thèmes des chansons étaient plus centrés sur les sentiments d’adolescents puisque les membres du groupe étaient encore très jeunes à l’époque.





3/ Vous pratiquez un genre de rock très personnel avec beaucoup de mélodies et des moments très « aériens ». On pourrait vous qualifier de groupe « Indie Rock », de « Rock Atmosphérique » etc… Mais selon VOUS, quel genre de musique faites-vous ?

Merci ! Comme la plupart des groupes, nous avons du mal à mettre une étiquette sur notre propre musique. On fait du rock avec comme aspect central : les mélodies. Et, oui, c’est très « indie » en effet – dans le sens où nous ne sommes pas connus. Pourtant notre musique est assez commerciale étant donné qu’elle est très mélodique etc. En fait elle pourrait POTENTIELLEMENT être un succès commercial hahaha.

4/ En 2018 et 2020, Razmig a sorti deux albums en solo avec des influences plus synthwave (2 bijoux si vous vouez mon avis). Comment ce projet est-il né ? Pourquoi avoir conservé le nom The Search ? Pourquoi ne pas avoir cherché à refonder un line-up avant d’attaquer ces 2 productions ?

Razmig : pour moi, The Search est plus une sorte d’ensemble de travaux qu’autre chose. Changer le nom du groupe revenait un peu à changer mon propre nom de famille par exemple. Je sais que c’est un raisonnement étrange mais…



5/ Votre album le plus récent : « Extras » est constitué de plus d’éléments rock et sonne plus comme vos travaux précédents. Comment le projet a-t-il vu le jour ? Quelle fut l’impulsion du nouveau line-up et du nouvel album ?

Le projet est né d’un constat : Raz avait écrit des chansons, tout un album en fait, dans sa chambre. C’était durant la pandémie. Quand nous avons répété pour le plaisir, nous avons décidé d’ajouter de la batterie, de la basse et une guitar lead sur ces compositions et l’album a finalement eu droit à son line-up complet à ce moment-là.

Ce line-up (avec un bassiste différent) s’est imposé car Razmig voulait recréer un groupe en 2020 et il a pour cela contacté de vieux amis.



6/ De manière plus générale : quels sont vos thèmes favoris en matière de paroles ? Quels sont vos sujets de prédilection ? Est-ce que les paroles de « Extras » sont différentes par rapport aux autres albums ?

Razmig : Thèmes,

« Halt » parle d’un engagement à long terme envers une autre personne. « Moving Target » aborde le fait de se sentir en droit d’obtenir tout ce que l’on veut dans la vie. « Eyes to the ground » traite du fait de réprimer ces mêmes besoins. « Quills » : être gentil avec les hérissons (grosse prise de position), ou alors le hérisson est utilisé comme métaphore du fait d’apprendre à s’ouvrir après avoir juré de ne plus jamais être blessé.


7/ Comment organisez vous le travail dans The Search aujourd’hui ? Répétez-vous souvent ? Razmig est-il le seul compositeur ?

Razmig écrit tout chez lui avec une guitare accoustique.

Nous essayons de répéter toutes les semaines, c’est très old-school. Nous avons un petit caisson de répétition crado haha.



8/ Est-ce que vous jouez souvent sur scène ? Aimez-vous le contact avec le public ? Comment ressentez-vous les choses sur scène ? Qu’aimez-vous faire après avoir joué ? Est-ce que vous prenez le temps de parler avec les personnes présentes ?

Nous avons fait entre 5 et 10 concerts par an depuis que The Search est redevenu un groupe. Nous aimons vraiment ça, les gens ont tendance à être très sympathiques et chaleureux avec nous ; en plus ils aiment notre musique. Dans notre ville : Uppsala, nous avons un adorable cercle de fans / amis qui font de nos concerts des évènements très funs ! La sensation d’être dans l’instant et le partage est délicieuse.

Ensuite, c’est l’heure des bières et des calins. Oui nous parlons à toutes les personnes qui le souhaitent et leur donnons souvent des disques gratuits du groupe !



9/ Quels sont les groupes qui vous influencent le plus ? Il n’y a pas de maximum, donnez-vous en à cœur joie hehe.

Nous avons des goûts très différents au sein du groupe mais nous nous retrouvons tous sur The Smiths et The Cure (RIP Andy !!). Ce sont deux groupes que nous aimons beaucoup et cela se ressent peut-être dans notre musique mais ils n’ont pas d’influence directe sur notre façon de jouer ou d’écrire les morceaux.

Måns aime bien Peter Hook en tant que bassiste donc peut-être que cela se ressent quand il joue.



10/ Ok on en est à la moitié haha, c’est le moment d’une petite pause fun. « Writing On The Wall » est selon moi un morceau phare de votre nouvel album. Saviez-vous qu’Iron Maiden a également écrit un titre intitulé « The Writting On The Wall » sur leur dernier album : Senjutsu ? Est-ce que vous aimez ce groupe ? Avez-vous entendu leur morceau ?
Attention : je suis un énorme fan d’Iron Maiden alors choisissez bien vos mots hahaha !

Une partie d’entre nous s’en sont rendus compte peu après la sortie de notre titre donc nous n’étions pas au courant avant cela. C’est une étrange coïncidence mais aucun d’entre nous n’a encore entendu le titre de Maiden (Johann adore la période avec Di’Anno cela dit).





11/ Parlons de quelque chose de plus général. La Suède a donné naissance à une looongue liste d’albums de malade en matière de métal extrême. Des chefs-d’œuvre écrits par des groupes comme Marduk, Dissection, Unanimated, Vinterland, Lord Belial, Sacramentum, Ophthalamia (et une tonne d’autres groupes). Est-ce que vous écoutez aussi ce genre de musique ?

Certains d'entre nous aiment des choses que l'on pourrait qualifier de métal, mais il serait injuste de dire que nous connaissons très bien ce que l'on appelle le métal extrême. Nous sommes des mauviettes qui aiment des trucs démodés comme Bon Jovi, Kiss et Europe !


Måns fait partie d'un autre groupe qui se rapproche du black metal à l'ancienne. Jetez une oreille à Tarmvred, tout le monde !



12/ Dans un autre univers : nous avons chroniqué ici les albums de deux groupes de Post-Punk Goth originaires de Suède : Isolated Youth et Stella Sleeps, de supers albums ! Connaissez-vous ces groupes ? Pouvez-vous citer quelques groupes de Post-Punk/Goth de votre pays ?

Nous n’avons pas entendu parler de ces deux groupes, dommage. Nous sommes assez mauvais pour rester informés sur les sorties d’autres groupes en général. Peut-être parce que nous commençons à nous faire vieux hehe.


Si cela compte : Johann aimerait citer le premier album de Lustans Lakejer. Ils est très Post-Punk et vraiment mortel ! C’est un album sorti en 1980.



13/ D’une manière générale : êtes-vous en contacte avec l’underground Post-Punk/Goth de Suède et du reste du monde ?

En France, vos albums sont distribués par le label de Post-Punk/Goth Manic Depression. Saviez-vous que vous aviez des fans en France ?


Nous ne sommes pas en contact avec une scène ou un milieu underground. Nous connaissons quelques autres groupes que nous considérons comme des amis mais nous ne faisons pas partie d’une communauté. Pendant un temps nous avons eu l’impression que nous étions trop « pop » pour le milieu Post-Punk/Goth, et vice-versa. Bon…

Que peut-on y faire ?


Nous sommes heureux d’apprendre que nous avons des fans chez vous et que nos albums y sont distribués. Nous adorerions tourner en Europe et visiter votre pays bien entendu !


14/ Quels sont vos rêves et projets futurs avec The Search ? J’entends par là : vous jouez depuis 1999 et avez sorti des tonnes de disques. Avez-vous encore quelque chose à prouver ? Y a-t-il une chose que vous souhaitiez absolument réaliser avec The Search ?

Comme dit plus haut : tourner en Europe et au Royaume-Unis à nouveau serait génial. À part cela, nous souhaitons juste continuer ce que nous faisons et, un jour, avoir des millions et des millions de fans déglingos !







15/ Maintenant la question à 100 000 balles : travaillez-vous sur un nouvel album ? que pouvons-nous attendre du groupe dans un futur proche ?

OUI ! L’album, qui sera plus dans le style traditionnel du groupe, est en cours de production. Avec un peu de chance, il sortira avant la fin de l’année. Bon après, Razmig a toujours de quoi remplir deux albums d’avance donc on est larges…

Le titre provisoire de l’album est « Abstinence » au fait.





16/ Quel est votre meilleur souvenir en tant que groupe ?

Avec cette version de The Search, nous avons tous passé un excellent moment lors d’un de nos concerts dans la ville de Malmö, dans le sud de notre pays. Le public était super et ils se sont même mis à danser sur notre musique !



17/ Quel genre de personnes êtes-vous ? Est-ce que The Search est votre seule activité ou alors vous avez des jobs, familles, d’autres passions ou passe-temps ? Qu’aimez-vous faire après une répétition ?

Nous sommes des gens ordinaires avec des jobs ordinaires. Le groupe, c’est notre passion. Cela ne veut pas dire que nous ne le prenons pas au sérieux cela dit.

Nous avons tous d’autres centres d’intérêt comme le football, l’histoire, aller boire des coups au bistro etc.





18/ Maintenant, LA QUESTION du zine : bouffe et picole favorites ? Avez-vous une recette spéciale ?

Ahhh, enfin une question importante haha, on déconne. Malheureusement, pas de recette perso mais nous aimons beaucoup boire et manger. Alors c’est parti !


Johann: Semmelknödel et vin blanc australien,

Razmig: Gin & tonic avec du beurre de cacahuète et de la gelée sur du pain croustillant,

Stephen: Veg burrito + Scotch,

Måns: Veg Sushi + vin rouge.


19/ Voulez-vous dire quelque chose de plus au lectorat ? Prenez votre temps.

Hello readers! Thanks for reading! If you like The Search, please tell all your friends. Nous vous aimons tous!





44 vues0 commentaire

Comments


bottom of page