KARBOKROMA - Sparks

Dernière mise à jour : 12 sept.


Dark-Electro / Electro-Punk / Lo-Fi - Italie

Idio[t]Phone Records - 2022


Torturé, voilà le mot qui convient pour qualifier l'univers musical de Karbokroma.

À ne pas mettre entre toutes les mains, cet album risque de littéralement cramer vos neurones restants à la vitesse d'un feu de forêt en pleine canicule.

Avec son orientation sonore très Lo-Fi, Sparks se présente dès le titre d'ouverture : "NudiCorridoi" comme un disque hermétique et dont le but n'est clairement pas de plaire au plus grand nombre et c'est tant mieux. On a ici le droit à des morceaux complètement sombres rappelant parfois les tout débuts de SkinnyPuppy("Sparks") pour le plus grand bonheur des nostalgiques de ce genre trop peu représenté. Le chant lointain, brut et scandé rappelle très rapidement celui de Nivek Ogre quoiqu'en moins furieux.

Les sonorités électroniques abyssales sont vraiment poisseuses et étouffantes (comme ces bruits mécaniques en arrière-plan sur "Distant Signals") et créent immédiatement ce sentiment de malaise qui nous poursuivra sur presque tout l'album. Certains titres comme "Nel Ricordo Di Un VecchioRimorso" sont par contre beaucoup plus post-punk, mais conservent cet aspect déshumanisé qui caractérise le son de Karnokroma. En tant que production Lo-Fi, on ne peut qu'être admiratif du travail de mixage et mastering qui permet de rendre l'ensemble audible sans sacrifier une once de la patte très raw du groupe.

Alors évidemment, un pareil style aussi extrême sur certains titres (accrochez-vous pour "Deeper", "ShadowsInside Me"...) en laissera plus d'un(e) sur le côté de la route, voir dans le fossé. Mais c'est un peu le but de ce genre de musique qui ne s'encombre d'aucune considération pour le confort d'écoute d'autrui.

Défi sacrément bien relevé pour cet album qui ne laissera personne indifférent(e).

Aussi glauque que réussi.



20 vues0 commentaire