top of page

SHADOWLANDS – 003


Coldwave / Goth-Rock – USA, Oregon

Icy Cold Records – 2019


Encore une prod qui vient de Portland, Oregon ?! Eh bien oui, et c’est encore une tuerie en plus. Icy Cold Records a le don de nous proposer des albums qu’on ne peut pas refuser d’aimer. Ce 003 par Shadowlands n’échappe pas à cette catégorie. Le groupe, constitué de musicien·ne·s accompli·e·s, nous invite dans un univers planant et chargé d’émotions sans oublier de nous percuter les tympans à grand coup de rythmiques assassines (« Low »).

C’est un peu la particularité de la musique de ce combo américain : elle est à la fois planante et pleine de puissance d’impact. Paradoxal, certes, mais terriblement efficace et accrocheur. Dès la première écoute, le jeu de batterie riche et détaillé nous surprend à bien des égards. Beaucoup de détails sur le charley et les attaques de caisse claire. Ce simple élément donne une incroyable dynamique aux compositions. La basse, plus suave, fait admirablement bien le lien entre la batterie et les lignes mélodiques avec sa texture plus proche de la Dreampop. Les lignes de guitares et les nappes de clavier produisent ensuite l’épaisse couche veloutée des mélodies qui nous bercent et nous entraînent malgré nous dans les contrées du rêve. Le titre « The End » (en début d’album), peut faire penser à ce que pratique un groupe comme Box & The Twins. Une ambiance aérienne et planante pleine de détails intéressants.

La voix, douce et légère, parachève ce tableau de magnificence accessible et riche à la fois. On ne se lasse pas de rêver tout au long de ces 8 titres très bien écris et interprétés.

Le son, de très bonne facture, met en avant chaque petit détail des instruments et de la voix en avant. Il propulse les compositions de qualité au rang de pièces maîtresses et donne à l’ensemble de l’album un charme unique. Une réussite complète à ce niveau-là, car rien ne nous échappe, et ce, dès la première écoute.

Une belle œuvre qui confirme le talent de Shadowlands et rend impatient de pouvoir replonger dans cet univers personnel au détour de futures productions.

Très réussi. Recommandé.


39 vues0 commentaire
bottom of page