SKELETAL BATS - Rebelidad Nocturna


Electro-Punk / Electro-Dark - Mexique

Autoprod - 2020


Adorateurs·trices d'atmosphères gothiques déglinguées et bizarres aux sonorités électroniques, voici une pièce underground pouvant présenter un certain intérêt. Autoproduit par le groupe en format numérique via bandcamp, Rebelidad Nocturna affiche clairement ses penchants DIY et anarchistes sur sa jaquette, vous voilà prévenus. Personnellement, il ne m'en fallait pas beaucoup plus pour tenter l'écoute, bien que le tag "electro-punk" m'ait un peu fait freiner, j'ai finalement saisi l'occasion.

De prime abord, cela ne semblait pas être le genre de musique capable de me plaire. Des sonorités très synthétiques, pas de guitare ni de basse parmi les instruments dominants, hum... Je n'étais décidément pas habitué à ce genre musical qui m'évoque plus l'electro ou la techno que les scènes post-punk /goth. Mais-mais-mais, il ne faut pas réduire ces scènes aux musiques avec une forte dominante rock. Les styles dark-electro, ebm, indus-goth ont aussi toute leur place sur Jeu D'Ombre bien que je ne sois pas le mieux placé pour en parler.


Alors que dire de cet album me direz-vous ? Et bien une fois qu'on s'est habitué aux sonorités, certains morceaux font mouche. Personnellement, ce sont les plus dark et torturés comme "Horror Night", le titre d'ouverture, "Amor Descompuesto" et le final "Rebelidad Nocturna" avec son ambiance grinçante qui m'ont le plus intéressé. Je dois reconnaître cependant que d'autres titres m'ont laissé sur le bord de la route compte tenu de leur orientation plus dansante.

Alors certes, si on prend 2 minutes pour détailler les riffs et plans utilisés, les claviers et surtout les rythmiques sont clairement deathrock dans l'âme. La voix est quant à elle l'élément qui selon moi rapproche le plus Skeletal Bats du style évoqué. En revanche, pour moi, la sauce ne prend pas, il manque l'agressivité et la rage propres à ce style de musique. Notez bien que j'évoque ici le deathrock, car le groupe se définit comme pratiquant cette musique sur sa page bandcamp. Le horror punk est également cité comme style de référence par le combo mexicain, mais, pour ma part, je n'ai trouvé aucun élément évoquant ce genre dans leur musique.

À mon sens, nous avons ici affaire à un album d'Electro-Punk/Dark avec une ambiance étrange et déglingos. Les compositions ne sont pas mauvaises pour peu que vous accrochiez à ce style, mais il m'est arrivé d'entendre des choses plus abouties (notamment en termes d'ambiances sombres) dans le genre grâce à quelques amis.

Il reste que cet album ravira sans doute les fans de ce genre très spécifique et que, dans son genre, il reste tout à fait honorable.

Pour un public initié.



8 vues0 commentaire