THE BLOOD PACT - Eternal


Coldwave / Gothrock - Virginie, USA

Autoprod - 2022


Fouiner parmi les autoproductions est toujours un moyen de faire quelques découvertes intéressantes. Après tout, il y a une telle profusion de groupe que les labels ne sont pas assez nombreux pour donner une chance à chaque projet intéressant. Certains artistes arrivent tout de même à exister sur la toile malgré tout, en attendant (ou non) de trouver une structure pouvant presser leur musique sur support matériel.

The Blood Pact fait partie de cette catégorie de projets (il semble d'ailleurs que ce soit un one-man-band). Après la sortie d'un EP 4 titres le 24 Février 2022, l'album Eternal sort le 9 mars 2022 ! O_o.

Certes, ils partagent deux morceaux commun mais leur sortie reste quasi-simultanée. Soit le EP était enregistré depuis beaucoup plus longtemps et n'est sorti sur bandcamp qu'après-coup, soit le musicien derrière ce projet est terriblement prolifique ! À moins que les morceaux du EP et de l'album aient été enregistrés durant une même session studio. Quoiqu'il en soit, cela m'a intrigué, en tout cas suffisamment pour poursuivre plus avant l'écoute entamée.


Que dire de cet album : Eternal ? C'est un très bon cru. Certains lui reprocheront peut-être un manque de personnalité, mais il serait dommage de bouder son plaisir face aux atmosphères ténébreuses fort bien pensées de cet album. Les titres s'enchaînent avec une excellente logique et seules quelques bizarreries comme le break de "ThisEternal" aux deux tiers du titre m'ont fait lever un sourcil interrogateur. À part cela, nous sommes face à un fort bon album, cohérent, inspiré, prenant... Le chant ultra sombre presque parlé est inquisiteur et se mêle admirablement bien avec la musique. Les instrumentations sont d'ailleurs certes classiques mais efficaces et bien pensées.

La boîte à rythmes est bien programmée, les lignes de basse mécaniques couplées avec les mélodies de guitares créent cette ambiance froide et ténébreuse qui capte immédiatement l'attention. Les nappes de clavier ajoutent les touches étranges nécessaires pour donner une dimension plus ample aux compositions et le tour est joué : nous avons là un bon album de coldwave teintée d'éléments plus rock gothique. Cela fonctionne, c'est indéniable.

Mais le point fort de The Blood Pact qui lui insuffle assez d'originalité pour le rendre spécifique, c'est bien sûr le traitement du son. Les choix esthétiques très lo-fi et brute de la production donne tout de suite une texture plus glauque et sombre à des morceaux qui pourraient être considérés comme anecdotiques ou déjà entendus. Ce n'est pas le cas ici, l'univers sonore a ses spécificités et The Blood Pact sa propre patte.

Une agréable découverte qui mériterait un pressage physique.



29 vues0 commentaire