THE GLASS BEADS - Therapy


Coldwave - Ukraine

Fabrika Records - 2020


Originaire d'Ukraine, The Glass Beads est un duo assez récent dont l'album, sorti en 2020 par le label grec Fabrika Records, a été une véritable surprise pour votre serviteur. Évoluant dans un style assez minimaliste proche de Lebanon Hanover, les Ukrainiens proposent pourtant une formule assez singulière.

C'est au niveau de l'esthétique globale de la musique qu'on ressent une véritable identité. Basé sur un concept évoquant les films muets du début du 20ème siècle, Therapy semble littéralement constitué de poèmes ayant leur propre conscience. Une boîte à rythmes glaciale, une basse sèche et claquante, des guitares tout aussi décharnées et des claviers simples et efficaces créent l'ossature musicale de The Glass Beads. Le son semble austère et froid, comme vidé de son essence vitale, la musique est squelettique et pleine de désespoir la plupart du temps. De temps à autre un peu plus rapide ("Beat It") mais toujours aussi décharnée.

Impossible de ne pas évoquer la voix de Marina Rublevskaya, profonde, sombre et pleine d'expression. Le chant est clairement l'élément dominant de cet album. En-avant dans le mix, la voix envahie littéralement l'espace d'écoute avec une certaine évidence. Le style s'y prête admirablement, la sauce prend instantanément. Certains titres très dark comme "City Of Anger" permettent également au duo de laisser apparaître chaque petit détail de leurs compositions avec en prime la voix planant toujours au-dessus de l'ensemble et l'enveloppant d'une douceur macabre. "Little Creature", lancinante et aérienne, très représentative de ce dont le groupe est capable constitue selon moi une bonne porte d'entrée. The Glass Beads ne propose pas une musique accessible à toutes et tous. Au contraire, l'épuration de leur musique représente un véritable défi, car ils en ont extrait la substantifique moelle. Les morceaux sonnent et l'univers esthétique est parfaitement mis en valeur. Synthétisé et condensée, la musique du duo ukrainien est personnelle et réussie.

Le côté très minimal-wave des compositions pourra évidemment en rebuter parmi celles et ceux plus en recherche de post-punk/goth à forte dominante rock. Pourtant, Therapy s'écoute vraiment très bien et propose une vision différente des musiques sombres reposant davantage sur le sentiment d'abandon et une ambiance épurée pour nous proposer un corpus de compositions plus que convaincantes.

À mon sens, Therapy est une petite pépite de coldwave. Remarquablement cohérente, bien composée et incarnée par une voix délicieusement funèbre, c'est le genre de production qui peut rapidement se constituer un public fidèle (si ce n'est pas déjà le cas) et créer une attente considérable pour une future offrande. Espérons que le conflit Russo-Ukrainien aura épargné ces artistes et que nous aurons la chance de les soutenir dans leurs futurs projets musicaux.

À écouter et réécouter sans modération.



17 vues0 commentaire