top of page

THE SEARCH - Some Place Far Away


Dreampop / Synthwave / Rock Indé - Suède

Aenaos Records - 2020


Ah The Search ! S'il y a bien un groupe indé qui me troue le *** avec sa discographie pléthorique et qualitative, c'est bien celui-là. Originaire de Suède, pays du Black/Death Metal de qualité (Marduk, Edge Of Sanity, Necrophobic, Sacramentum... je m'arrête là promis), The Search a la lourde tâche de passer outre l'héritage musical extrême de son pays pour proposer une musique personnelle et plus légère. Eh bien ! Les bougres ont le toupet de réussir l'exploit avec classe depuis plus de 20 ans maintenant. Rien que pour cela ils méritent tout notre respect.

Avec eux, on s'éloigne très légèrement de la sphère Post-Punk/Goth classique, mais on n'en est jamais très loin non plus. S'inspirant plutôt d'éléments Dreampop, New-Wave et Synthwave, les Suédois distillent dans leur Rock Indé des sonorités qui font mouche en quelques secondes.

Légèreté, c'est là le maître mot de Some Place Far Away, un album un peu à part dans la discographie du groupe, comme son prédécesseur : A Wave From The Sidelines.

Affichant des éléments Synthwave très marqué avec l'utilisation de synthétiseurs rétros "as fuck" délectables, les compositions de Razmig Tekeyan (alors seul membre actif au moment de la production de l'album) rentrent immédiatement dans le crâne et d'un seul coup, on se sent bien. La musique de The Search a ce pouvoir cathartique d'une puissance phénoménale que tous les emmerdements de la vie semblent s'effacer pour laisser place à une légèreté pure, honnête et vivifiante.

Il suffit de se laisser porter par les lignes mélodiques de "Heaven" (avec sa guitare sautillante) ou de n'importe quel autre titre, sans a priori, sans résister et la magie opère. Évidemment que certaines sonorités et compositions ont un côté kitsch et cliché, c'était le parti pris de l'artiste dès le début du projet de double album Synthwave. Pour aprécier cet album et son prédécesseur à leur juste valeur, il faut faire comme Razmig lui-même : retourner en enfance et se laisser bercer par la nostalgie. On se surprendra alors à adorer ce mélange de Pop et de Retrowave unique en son genre. On aura alors la délicieuse surprise de constater que les morceaux sont écrits d'une main de maître avec du détail, de la variation, des subtilités partout et des idées de génie simples et justes.

Mention spéciale au chant incarné de Razmig Tekeyan qui donne vraiment de l'élan et de la personnalité à la musique du groupe. Un chant vivant et expressif qui (avec le talent de composition) fait toute la différence entre The Search et les autres projets Retro-Synthwave.

À découvrir absolument et, si cet album vous plaît, je vous conseille d'écouter le reste de la discographie démentielle du groupe.

Magique !


48 vues0 commentaire
bottom of page