top of page

THE KNUTZ - We Are The Monsters


Deathrock / Post-Punk - Brésil

Deepland records - 2015


Ah The Knutz, ce ne sont pas des débutants, loin de là. Originaire du Brésil, les premiers enregistrements du groupe datent du milieu des années 2000 ! Ce n'est pas rien quand on connait la difficulté que représente le fait de maintenir un groupe en activité durant aussi longtemps.

The Knutz, c'est aussi un groupe très original qui a su, au fil des ans, présenter une vision très personnelle du deathrock avec une approche très typée "latine" (très Rock'n'Roll). La parenté avec la scène Dark-Punk est évidente. Les titres sont variés, efficaces, remarquablement bien conçus, avec de la finesse, de l'évolution, de la variété dans les rythmes. C'est un travail de titan que proposait en 2015 "We Are The Monsters" ; un album ambitieu, riche et qui mérite d'être cité parmi les excellentes galettes de ces dernières années. L'ambiance étrange est très bien rendue avec un travail sur le son pur et organique (putain cette basse !). Le chant aussi se paye une part de prédateur dans le mix, et pour cause, la voix charismatique du chanteur captive et harangue la foule. Les prestations live du groupe sont d'ailleurs devenues légendaires au fil des ans. La puissance de leur musique est intacte sur enregistrement, tout fonctionne à merveille. Les riffs accrochent la figure en un instant, l'ambiance dark et bizarroïde fait son petit effet, notamment grâce à des sons de claviers qu'on croirait sortis de films d'horreur/SF des années 50 !

Certaines touches plus électroniques (« Living In A Nightmare ») apportent leur lot de variété à cet album qui se renouvelle sans cesse au gré des titres. Les sources Punk et Goth de la musique des brésiliens est palpable tout au long du disques, mais les bougres arrivent à les enrichir d’éléments toujours plus fous et bien pensés. Une sacrée prouesse !

Pour résumer la musique personnelle de The Knutz, on peut dire qu'il s'agit d'un mélange virtuose et original entre Christian Death et The Misfits, avec une atmosphère légèrement décalée.

12 titres sans aucun déchet, du pur bonheur en barre, à écouter et réécouter jusqu'à saturation.

Grosse mandale vivement recommandée :-)



9 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page