top of page

Interview - SILT - Octobre 2022



Nouveau groupe émergeant de l'underground Montpelliérain, Silt nous propose déjà un premier album tout à fait convainquant et original qui, nous l'espérons, trouvera son public. Compte tenu de la sympathie du leader du groupe et des échanges que la rédaction a pu avoir avec ce musicien, il nous semblait logique de proposer une interview au groupe. Chemin faisant, c'est à la vitesse de l'éclair que Laurent a répondu à nos questions.

Propos recueillis par Xzvrey en Octobre 2022.




1/ Salut les gars ! Alors comment ça se passe pour vous en ce moment ? Le concert du 8 Octobre au Rock 'n Eat de Lyon s'est bien passé ?

Hey, au top. Super concert ouais. Étant un groupe un peu tout neuf, sans gros background dans cette scène, on n'était pas forcément attendus (à part pour ceux qui connaissaient un peu la scène doom) mais on a bien cartonné. Excellent son, gros plaisir sur scène et super retours. Cette scène est globalement beaucoup plus "friendly" de toute façon.



2/ Pouvez-vous expliquer un peu l'histoire du groupe ? Pouvez-vous également détailler le line-up s'il vous plaît ? Quelle est la signification du nom "Silt" ?

L'histoire est un peu marrante. J'avais en tête de faire un projet plus death rock / post punk depuis longtemps, quelque chose de plus up tempo, accessible, tout en restant sombre et mélancolique. Après tout, je ne sais faire que ça. Je prenais des cours de chant à ce moment, et comme j'étais nul, quoi de mieux que de demander à mon prof, avec qui je passais plus de temps à boire et fumer qu'autre chose ? J'ai maquetté tout un album ainsi, puis au moment de faire mixer tout ça, je me suis dirigé vers mon prof de batterie (entre temps, j'ai switché d'instrument hehe) qui possède un studio de mix. Il a trouvé ça super, mais la boite à rythme "c'est chaud", il m'a fait les batteries. À la base, ça devait être juste "un projet", mais j'ai reçu des propositions de gigs derrière, alors je suis retourné voir mes comparses et je leur ai proposé de poursuivre l'aventure.

Silt, c'est le limon, le fond, c'est la période à laquelle j'ai démarré ce projet.



3/ Vous avez sorti votre premier album "The Hazmat Game" en septembre 2022. Comment sont les retours jusqu'à aujourd'hui ? Avez-vous eu des chroniques ? Quelle a été votre réaction quand vous avez reçu les CDs pour la première fois ?

Réponse bateau, mais je suis super satisfait de l'ensemble. Tout marche. Ce n'est pas mon premier disque, et je savais que ça ne serait pas facile de "commencer" un nouveau groupe, surtout en 2022. Tout va très vite, spotify etc, c'est dur d'exister, c'est la guerre, en permanence. Soyons honnêtes, aujourd'hui on ne vend plus rien, tant qu'on n'a pas une certaine notoriété, alors il faut persévérer, et ça me va bien. The hazmat game, c'est une déclaration d'existence, puissante et remplie de l'énergie du désespoir. Les chroniques arrivent et elles sont toutes très bonnes, que ce soit du côté des métalleux que des goths, c'était mon pari et je suis satisfait. Recevoir un skeud physique, c'est l'occasion pour moi de me dire ", c'est fini, je commence le prochain" hehe.



4/ Selon vous : quel est le style pratiqué par Silt ? Quels sont les albums / groupes qui vous influencent dans la création de la musique de Silt ?

C'est vraiment un truc qui m'est difficile. Goth/rock me parait être le mieux. Mais il y a du doom dedans, du post punk. C'est assez centré sur les guitares, il y a des solos, c'est joué par un métalleux tout ça. L'album clef, c'est The Sound "From the lion's mouth", mais en plus récent on peut rajouter Varsovie, Tiamat et les classiques Sisters of Mercy, ou Katatonia (old).



5/ De quoi parlent les paroles en général ? Vous avez choisi l'anglais comme langue pour vos textes. Pourquoi ce choix ? Quels sont les thèmes que vous aimez traiter dans vos paroles ?

C'est plutôt à Charles d'en parler, mais on est sur des thématiques classiques du genre : sex, death and black horror stuff :)




6/ Un détail qui m'a marqué à l'écoute de votre album, c'est la présence de solos de guitare, chose trop rare dans les scènes Post-Punk/Goth à mon goût. Pourquoi avez-vous fait le choix d'intégrer cet élément ?

Je viens de la scène doom metal, élevé à Candlemass et Trouble, ça me paraissait tout naturel. Et comme je suis trop mauvais pour faire des solos heavy metal, ça passe impeccable dans le goth ahha !



7/ Êtes-vous actifs dans d'autres projets musicaux ? Avez-vous eu d'autres groupes par le passé avant Silt ?

Charles joue dans La chanson Noire, un projet qu'il porte depuis plusieurs années, dans un registre blues/goth/cabaret sombre. Mathias a un projet typé chanson française appelé Lester Friche, rien à voir, mais c'est très bon. Pour ma part, j'évolue depuis longtemps dans Mourning Dawn (et auparavant dans Inborn Suffering, Funeralium, Wastes + diverses apparitions lives etc). Comme tu le vois, 3 univers radicalement différents !



8/ Quels sont vos albums préférés de tous les temps ? Vous pouvez dresser une petite liste hein, il n'y a pas de maximum.

Les albums préférés sont souvent remplis d'affectifs, ils n'ont donc pas toujours de rapport avec la musique pratiquée. Mon all time fave, ce sera Sepultura "Schizophrenia", j'enchaînerai avec Katatonia "Brave murder day", Shape of despair "Angels of distress", The Sound" From the lion's mouth", The chameleons "Script of the bridge"" et rien à voir, mais Napalm Death" fear emptiness despair" je peux mourir avec !



9/ Connaissez-vous un peu les scènes Post-Punk/Goth ? Si oui comment avez-vous découvert cet univers ? Quels ont été vos premières grosses claques ?

J’ai commencé par les Chameleons surtout. La révélation fut confirmée avec un concert de Frustration : l'énergie, la simplicité. Je ne suis pas un spécialiste de cette scène, mais récemment là j'ai chopé la compilation de Crimson Scarlet et je ne m'en lasse pas. C'est une scène qui me semble moins conservatrice musicalement que le métal extrême, toutefois, on sent que les codes sont à respecter, je trouve ça amusant et respectueux à la fois.





10/ Votre musique (et surtout la voix) m'a un peu fait penser à l'album "Words Are Not What They Seem" d'Autumnblaze. Est-ce un groupe que vous connaissez ? D'une manière générale, connaissez-vous la scène Dark-Métal des années 90 - début 2000 ?

Je connais de nom. Bien entendu, les 90s c'est mon rayon :) Tiamat, même Sentenced d'une certaine façon. Je ne cherche pas nécessairement à faire perdurer ces styles, à être conservateur et rétro, mais l'idée était clairement de mixer des influences 90s, avec des choses plus actuelles.



11/ Qui écrit les musiques et les paroles dans votre groupe ? Comment organisez-vous le travail entre vous ? Répétez-vous souvent ? Dans quel genre de lieu ? Qu'est-ce que vous aimez faire après une répète ?

Easy, j'écris toute la musique, Charles fait les textes. On a un système efficace bien qu'un peu sclérosant. Je fais des maquettes pros, j'envoie à Charles, il pose ses voix, et j'envoie en studio, où Mathias enregistre les batteries par-dessus, puis je refais tout derrière. Le fait qu'on soit tous bien équipés facilite beaucoup les choses. Du coup, on répète très peu, Mathias et Charles sont intermittents, on a tous une bonne expérience de la scène. On répète avant les concerts et c'est parti. Jusqu'à maintenant, ça s'est passé impeccable.




12/ Vous est-il arrivé d'être la cible de jeux de mots pourris sur les réseaux sociaux du genre : "passe-moi le sel SILT-e-plait" ou "SILT en faut, j'en vends" etc... ?

Ha ha immédiatement, mais purée, si tu cherches un nom de groupe sans jeux de mots, t'es mort quoi. Ça va, on ne s'en sort pas trop mal, ça parait facile au début, mais en fait il n'y en a pas tant que ça...

Un album gratos à qui trouve un jeu de mot original !





13/ Jouez-vous souvent sur scène ? Quel est votre rapport au public ? Avez-vous des lieux de prédilection où vous vous produisez régulièrement ?

On a pas mal joué récemment, ce n'était pas forcément prévu, mais on est bien content, on a fait des bonnes scènes. Non, on joue là où on nous prend, tant que ce n'est pas trop la misère (et Dieu sait qu'il y en a des endroits miséreux ahah). Symboliquement, on va jouer à Montpellier quand même, la scène sombre y est peu active, mais il fallait jouer à la maison, au moins une fois.



14/ À quoi ressemble votre vie quotidienne ? Avez-vous des jobs et une famille ? Comment s'articule votre activité musicale avec votre vie de tous les jours ?

Moi, je suis kiné et daron oui, c'est assez chaud de tout mêler, mais ma femme est formidable pour ça. Il suffit d'être organisé et de ne plus dormir ahah Charles et Mathias bossent dans la musique, profs tous les deux, et je ne crois pas que les enfants ça soit leur truc but who knows ?



15/ Il y a énormément de bonnes sorties dans les scènes Post-Punk/Goth depuis la fin des années 2000. Quels sont les albums récents qui vous ont le plus marqué ? Achetez-vous souvent des disques (LP, CD, K7...) ?

Je collectionne, comme beaucoup d'entre nous. C'est une ruine et j'ai plus de place, mais je ne peux pas m'en empêcher. Comme dit plus haut, dernier achat récent : Crimson Scarlet, je suis hyper fan. Sinon, aimant beaucoup la littérature, je suis vraiment client de Varsovie par exemple. Mais il y a tellement de trucs, tiens Curtain ou The Doctors par exemple, ou bien la moitié des sorties Icy Cold Records.




16/ Allez, c'est l'heure de la traditionnelle question culinaire à laquelle tout le monde a droit héhé : quels sont vos plats et boissons préféré·e·s ?

Offre-moi une Carbonnade et une IPA de bobo et je suis un homme heureux.



17/ Votre album est sorti chez MusikÖ_Eye Records. Comment en êtes-vous arrivés à dealer avec ce label ?

Je suis pote avec eux :). Ce sont même eux qui sont venus me chercher en fait.



18/ Y a-t-il d'autres groupes à part SILT qui pratiquent des styles Post-Punk/Goth à Montpellier ?

Tu peux checker UNSPKBLE, c'est plus Killing Joke et dansant que nous, mais c'est TRES bon ! Il y avait My great blue cadillac, mais c'est split up je crois. Ce n'est pas très "sud" le post punk/goth hehe



19/ Aurai-je oublié quelque chose ? Vous avez quartier libre pour dire ce que vous voulez au lectorat de Jeu D'Ombre :-)

Merci à toi, l'underground, c'est la sève de la créativité musicale, il faut continuer à l'alimenter.



20/ Merci beaucoup d'avoir répondu à nos questions.
Au plaisir de vous rencontrer lors d'un concert :-D
A+

À bientôt mec !







62 vues0 commentaire
bottom of page