LURVE - Lurve


Dreampop / Post-Punk - Russie

Sierpien Records - 2022


------ Message d'alerte ---

Je sais ce que vous allez vous dire : aujourd'hui, n'est-ce pas un peu dangereux de chroniquer un album en provenance de Russie compte tenu du contexte politique actuel ? Et bien non, car voyez-vous, le label Sierpien Records est une valeur sûre et ne produit pas de groupes pro-Poutine (ou alors pas sciemment). D'autre part, ici, on ne parle que de musique et pas de politique. Seul l'art a sa place dans nos colonnes même si nous prenons gare à ne pas faire de publicité pour des groupes pro-fascisme.

--- Fin du message ------


Qu'en est-il de Lurve alors ? Et bien nous avons affaire à un fort beau projet oscillant entre Post-Punk et Dreampop avec aisance et talent. Je me demande d'ailleurs s'il s'agit d'un groupe récent ou d'une réédition d'un album ancien (Sierpien étant passé maître dans l'art de re-presser des pépites perdues).

Le style et le son me font penser qu'il s'agit d'une production moderne, et de fort bonne tenue d'ailleurs. Le son des guitares m'évoque des projets dreampop américains comme Castlebeat ou Jade TV par exemple. Un son très agréable à l'écoute et propice à la rêverie de même que la voix douce, réverbérée et aérienne.

Les lignes rythmiques tiennent la route et, même si elles ne constituent pas le cœur de la musique de Lurve, elles bénéficient d'un travail sérieux et de quelques détails bienvenus (notamment la basse et la caisse-claire). Peut-être qu'un peu plus de toms et de cymbales auraient étés les bienvenues, mais on aurait alors perdu le côté "minimal" et peut-être un peu de légèreté du coup.

Des morceaux comme "We Are FromDifferentWorlds" ou "Even If I'mHappyI'm in Pain" combinent dynamique et profondeur pour notre plus grand plaisir d'écoute et s'envolent littéralement en fin de morceau à l'image de cette voix en pleine ascension qui semble venir de par-delà l'atmosphère.

La production est tout à fait adaptée aux ambiances créées par le groupe de Novosibirsk. Elle est ample mais pas écrasante, permettant de mettre en valeur cette apparente légèreté tout en permettant à l'oreille de capter les petites finesses distillées çà et là au sein de l'album. Bref, un vrai travail de pro bien senti. Même si ni la prod ni les compositions ne réinventent le style, force est de constater que Lurve a sa propre personnalité, est parfaitement à l'aise avec son registre musical et se place directement parmi les très bonnes formations du genre avec ce premier album très réussi.

Un album très frais, intéressant, subtil et sincère.

Recommandé.



9 vues0 commentaire