WINTER SEVERITY INDEX - Disgelo


New-Wave / Coldwave - Italie

Icy-Cold Records / Manic Depression Records - 2022


Faisant partie des formations les plus écoutées de l'underground Post-Punk/Goth, les adorables Italiennes de Winter Severity Index nous offrent un troisième album après Slanting Ray et Human Taxonomie, deux sans-fautes que nous vous invitons à découvrir absolument.

Ce qui capte directement l'attention, sans même parler du reste, c'est la magnifique voix de Simona Feruci, expressive, douce et ample qui donne une vie incroyable à n'importe quel morceau, même les plus planants. Son registre vocal est assez unique en son genre et vous reconnaîtrez son timbre de voix immédiatement pour peu que vous suiviez un peu la discographie du groupe.


Si vous êtes comme moi resté sans voix en entendant les mélodies de guitare cristallines des deux premiers albums, vous serez peut-être un peu déroutés au départ, car ces dernières se font un peu plus rares sur ce nouvel opus (elles sont présentes rassurez-vous.) mais elles sont toujours aussi virtuoses et marquantes. Globalement, l'album est encore plus New-Wave que ses prédécesseurs avec une place plus importante donnée aux claviers.

L'orientation est clairement plus aérienne et lorgne souvent du côté de la synth-wave(y compris pour les basses), avec des atmosphères très amples et une production épurée et précise.

L'une des grandes forces de WSI, c'est bien sûr la richesse et la diversité des rythmiques utilisées par le duo. C'est encore une fois le cas ici et vous n'aurez jamais l'impression d'écouter des titres "clones". Au contraire, la créativité des deux femmes est à saluer. Elles livrent un album profond et subtil à chaque instant, invitant à la rêverie et à la contemplation.

Nombreuses sont les productions qui peuvent rapidement nous emballer et nous transporter dans un univers musical singulier. Mais il faut reconnaître que Winter Severity Index est un modèle en la matière. L'identité sonore du duo est clairement arrivée à maturité, il y a fort longtemps, dès le premier album : Slanting Ray. Avec Disgelo, le groupe atteint des sommets de maîtrise de son art, avec une subtilité et une créativité renversante à bien des égards. La progression des morceaux, toute en légèreté et en douceur, avec évidence, n'a pas fini de vous surprendre. De plus, les richesses multiples de cet album vous apparaîtront toujours plus nettement au fil des écoutes. Je suis d'ailleurs convaincu que Disgelo est le genre d'album qu'il est possible d'écouter des centaines de fois sans jamais cesser d'y découvrir de nouveaux détails et en l'expérimentant toujours d'une manière différente à chaque écoute.


Je ne saurai vous venter un morceau en particulier, l'album étant plutôt une pièce entière qui se vit dans son intégralité.

Magnifique.



58 vues0 commentaire